La réception des marchandises

Définition et Processus

C’est quoi la réception de marchandises ?

La réception des marchandises peut se définir comme étant

Quels sont les parties prenantes dans le processus de réception de marchandises ?

Dans le processus de réception des marchandises, nous avons plusieurs intervenants à savoir :

Réceptionnaire :

C’est la personne chargé de la réception de la marchandise (client)

Le transporteur

Un transporteur, est une personne ou une société, qui garantit l’acheminement dans un lieu donné, des personnes, des produits ou des marchandises, à l’aide de véhicules, de navire, de train, d’avion ou de matériels spécifiques. Il effectue ce travail par un contrat de transport. Il utilise des infrastructures composées de voies de communication. Selon le moyen employé, on distingue le transporteur terrestre. On parle alors de transport routier et ferroviaire. L’utilisation des voies d’eaux, est un transport par canaux ou fluvial. Le transport maritime, se sert de la mer, alors que le transport aérien ou spatial, emploie la voie aérienne. Lorsque le transporteur met en œuvre plusieurs moyens de transport pour un contrat, il fait du transport combiné, plurimodal ou multimodal. Il emploie par exemple la route, le chemin de fer et de nouveau la route. Pour transborder les marchandises, ou pour garer leurs véhicules, le transporteur éprouve souvent la nécessité d’utiliser les aires aménagées comme les parkings, les aéroports, les ports ou les gares.  Le transporteur de personnes en voyage est un opérateur appelé voyagiste, qui exerce plus dans le secteur du tourisme. Le transporteur de fond est spécialisé dans le déplacement des valeurs. Le transporteur d’informations ou télécommunication, utilise plutôt des faisceaux hertziens ou optiques. Le transport des courriers fait appel au service public des Postes.

Le fournisseur (responsable de la qualité et quantité des produits livrés)

Processus de réception des marchandises

Après avoir préparé au préalable le lieu de stockage, la réception se fera de la manière suivante.

Etape 1 :

Déchargement de la marchandise : C’est l’opération de manutention qui consiste à enlever la marchandise du moyen de transport vers le lieu de stockage.

Etape 2 :

Contrôle quantitatif et qualitatif : C’est l’opération qui consiste à vérifier si la marchandise reçue n’a pas subi de dommage pendant le transport  et que la quantité envoyée est égale à la quantité reçu donc pas de perte ni de vol.

Etape 3 :

Cette consiste à  intégration de la marchandise reçue dans le stock de l’entreprise

Le contrôle des marchandises avant l’entrée en stock

  Le contrôle est une opération qui consiste à vérifier si les articles reçus sont conformes aux prescriptions émises dans la demande d’achat. Il s’applique sur l’emballage et son contenu. D’une manière générale, le contrôle des articles est à la fois qualitatif et quantitatif.

Contrôle quantitatif

On parle de contrôle quantitatif lorsque les vérifications sont basées sur le décompte des quantités. Selon les situations, les articles sont comptés un par un ou alors en masse. Mais dans ce dernier cas le magasinier peut avoir recours aux appareils de mesure.

Lorsque l’article reçu est un article composé, le décompte des quantités se fait d’abord sur l’article même, ensuite sur ses composants.

Contrôle qualitatif

Le contrôle qualitatif est un jugement porté sur la qualité de l’article reçu. C’est à dire, sur son aptitude à satisfaire le besoin de son utilisateur. Il s’applique aussi bien sur l’emballage que sur le contenu de cet emballage.

A la suite de ces différents contrôles, on peut enfin procéder aux opérations suivantes :     

  • Signature du bon de livraison
  • Enregistrement des différentes marchandises
  • Stockage en entrepôt des marchandises par le matériel de manutention

 

Translate »