Généralités sur le transport fluvial

Définition

Le transport fluvial est le transport sur les voies navigables, qu’elles soient des cours d’eau navigables, éventuellement aménagés, ou des canaux artificiels.

La batellerie désigne elle l’industrie du transport de marchandises (le fret) par bateaux sur les voies navigables mais aussi l’ensemble des bateaux qui servent à cette industrie. En plus du transport de marchandises, le transport fluvial inclue les quelques services de transports de personnes, ainsi que la navigation de plaisance ou tourisme fluvial.

Dans le jargon des voies navigables, on entend parfois parler d’ouvrages d’art ou encore d’infrastructures. Surfons sur la vague des mots et partons à la découverte de quelques définitions.

Les ouvrages d’art

 Ecluse : inventée au 15e siècle, l’écluse est aménagée entre deux plans d’eau de niveaux différents, appelés biefs, pour permettre aux bateaux de poursuivre leur navigation.

 Ascenseur à bateaux : il permet de racheter une différence de niveau entre deux plans d’eau. Il existe des ascenseurs funiculaires (à câbles), hydrauliques (des pistons hydrauliques font monter le bateau par un principe de vases communicants) ou à flotteurs (des ballons situés en profondeur sont vidés de leur eau et le bac monte avec la péniche) ou hydrauliques (des pistons hydrauliques font monter le bateau par un principe de vases communicants). Le plus grand ascenseur du monde est wallon ! (voir ci-contre)

Plan incliné : ouvrage permettant de franchir une dénivellation et composé de sas mobiles qui voyagent sur des rails entre deux biefs.

Pont-canal : il permet à un cours d’eau de franchir une vallée, une voie ferrée ou une route. Le pont-canal du Sart est un des ouvrages les plus récents et les plus spectaculaires de Wallonie. A sa construction, il était l’ouvrage du genre le plus important au monde.

Porte de garde : construction qui, en cas de crue d’une rivière, peut se refermer avant la montée des eaux. Cela permet d’isoler la dérivation navigable et les bateaux qui s’y trouvent.

Les infrastructures

 Darse : destinée à l’accostage des bateaux, il s’agit d’un bassin portuaire de forme rectangulaire pourvu de quais. Zone portuaire : zone spécifique d’un port pourvue d’installations d’accostage, de transbordement et de stockage de courte durée.

Terminal multimodal : zone équipée pour permette la combinaison de plusieurs modes de transport de marchandises au départ d’un même endroit (route, fer, rail, voie d’eau et éventuellement mer).

Plate-forme multimodale : zone comprenant un terminal multimodal et des lieux proches où sont manutentionnées et traitées les marchandises contenues dans les unités de transport intermodal (conteneur).

 

Translate »